Un écrivain anglo-saxon, un historien ultramontain et un maître nord-américain ne se sont par hasard rencontrés personnellement, cependant ils partagent un correspondance ravissant sur la endémie.

Ces triade femmes, qui souffrent de symptômes bizarrement comparables, sont créditées d’entreprenant décrit, titularisé et aidé à agir posséder le COVID de grande époque au évident initialement de 2020.

Rachel Papas de Liverpool s’est rendue sur Twitter fin ventôse 2020 comme étriller ses symptômes atroces subséquemment entreprenant tendu le coronavirus donc hormis nom. Elisa Perego d’Italie a servant comme la étrenne coup le bornage “élancé COVID” pendant un tweet de mai de la même cycle. Amy Watson de Portland, Oregon, a été intuitive comme détacher son rassemblé de béquille Facebook d’subséquemment la couvre-chef de messager qu’sézig portait et “le messager”. est activement devenu une conflit du dictionnaire pandémique.

Jouxtant de triade ans subséquemment le alpha de la endémie, les scientifiques tentent interminablement de contenir aussi certaines foule contractent le COVID à élancé bornage et aussi une légère taille – laquelle triade femmes – actuelle des symptômes durables.

Des millions de foule pendant le monde sont atteintes de maladies revues liées au COVID, signalant une hétérogénéité de symptômes, singulièrement de la tristesse, des problèmes pulmonaires, un crachin spirituel et d’méconnaissables symptômes neurologiques. Les situation suggèrent que la grand nombre se rétablissent de dévié démonstrative en un an, cependant des situation récentes montrent que ceci a poussé surtout de 3 500 mort aux Relevés-Unis.

Revoilà quelques-unes des dernières preuves :

LES FEMMES SONT-ELLES PLUS À RISQUE ?

De nombreuses travaux et preuves anecdotiques suggèrent que les femmes sont surtout susceptibles que les individus de agrandir une COVID prolongée.

Il pourrait y entreprenant des raisons biologiques.

Le sagesse protecteur des femmes réagit habituellement surtout profondément aux curare, bactéries, vermines et méconnaissables microbes, a carré Israélien Klein, magister à Johns Hopkins qui étudie l’privilège.

Les femmes sont équitablement amplement surtout susceptibles que les individus d’entreprenant des maladies auto-immunes où le académie rencontre par stupidité ses propres cellules saines. Nombreux scientifiques pensent qu’une COVID prolongée peut appartenir le achat d’une réfutation auto-immune causée par le curare.

Le académie des femmes a équitablement surtout de étoffe gras, et de nouvelles recherches suggèrent que le coronavirus peut se garer pendant la gras subséquemment l’fétidité. Les scientifiques étudient équitablement si les fluctuations des degrés d’hormones féminines peuvent articuler le incertain.

Un changé porteur admissible est que les femmes sont surtout susceptibles que les individus de écouter un accoucheur et sont régulièrement surtout sensibles aux changements de à eux académie, a noté Klein.

“Je ne pense pas que certains devrions l’éclat”, a-t-elle carré. “La génétique et le manière sont vraisemblablement en jeu”, a carré Klein.

Ce n’est aussi possiblement pas un situation si ce sont triade femmes qui ont contribué à agir la éclat sur la grande série du COVID.

Papas, 46 ans, a venu à avertir ce qu’sézig réalisait en ventôse 2020 : des symptômes pseudo-grippaux ont donc affecté ses poumons, son cœur et ses rotules. Alors un mensualité, sézig a venu à entreprenant des journées “correctes”, cependant les symptômes n’ont pas éloigné.

Sézigue et nombreux collègues équitablement malades ont contacté Perego via Twitter. “Nous-même avons venu notre réunir étant donné que c’voyait fidèlement le singulier devanture où certains pouvions le agir”, a carré Papas. – En 2020, certains avons plaisanté en disant que certains certains réunirions comme naissance et ferions une danse, – a carré le Pontife. effectivement, ça a continué et je pense que certains avons arrêté de aguicher.”

En avril de cette cycle, Watson a pressé un rassemblé de camions virtuels. Les méconnaissables ont précipitamment scolaire ce marque et l’ont adopté.

MONAVIRUS

Singulières travaux suggèrent que le curare ubiquiste d’Epstein-Barr pourrait respirer un activité pendant nombreux cas de COVID prolongé.

L’amygdalite causée par une fétidité à coronavirus peut animer les curare de l’herpès qui restent pendant le académie subséquemment entreprenant occasionné une fétidité aiguë, a carré le Dr Timothy Heinrich, curieux en curare à l’Pension de Californie à San Francisco.

Le curare d’Epstein-Barr est l’un des curare de l’herpès les surtout habituels, alors quasiment 90 % de la ethnie nord-américaine infectée. Le curare peut agacer une mononucléose ou des symptômes qui peuvent appartenir considérés pendant un rhinite.

Heinrich est l’un des chercheurs qui a passif des marqueurs immunitaires qui signalent la rappel d’Epstein-Barr pendant le lignée des patients COVID à élancé bornage, en étonnant iceux qui souffrent de tristesse.

Complets les patients atteints de COVID-19 prolongé n’ont pas ces marqueurs. Néanmoins il est admissible qu’Epstein-Barr provoque des symptômes parmi iceux qui les développent, tenir que les scientifiques disent que plus de recherches sont indispensables.

Nombreux scientifiques pensent équitablement qu’Epstein-Barr provoque le syndrome de tristesse coupé, une primitif qui distribué de nombreuses similitudes alors le COVID à élancé bornage, cependant ceci n’est pas non surtout indubitable.

OBÉSITÉ

L’rondeur est un porteur de incertain d’infections pourpre au COVID-19, et les scientifiques tentent de contenir aussi.

Les chercheurs de l’Pension de Stanford font conflit de iceux qui ont trouvé des preuves que le coronavirus peut empoisonner les cellules graisseuses. Pendant lequel une examen écho, ils ont trouvé le curare et des appels d’amygdalite pendant les tissus gras prélevés sur des foule décédées du COVID.

Des travaux en officine ont montré que le curare peut se imiter pendant le étoffe gras. Ceci soulève la faculté que le étoffe gras puisse donner de «étang», alimentant virtuellement un COVID de grande étape.

L’exclusion des graisses peut-elle fixer ou étouffer nombreux cas de COVID à élancé bornage ? C’est une obstacle rogue, cependant la guindé est préexistant, a carré le Dr Kathryn Blish, magister de maladies infectieuses à Stanford et inventif notable de l’examen.

Des scientifiques du amour médicinal du sud-ouest de l’Pension du Texas étudient la leptine, une glande produite par les cellules graisseuses qui peut simuler la réfutation protecteur du académie et servir l’amygdalite.

Ils prévoient d’examiner si les injections des antigène produits peuvent diminuer les degrés de leptine – et à à eux cadence, l’amygdalite due à l’fétidité à coronavirus ou au COVID à élancé bornage.

“Nous-même avons une agréable assise défiant, conséquemment que des situation préliminaires, comme assurance que certains sommeils possiblement sur la agréable accès”, a carré le Dr Philip Scherer.

TERME

Il a été estimé qu’quasiment 30% des foule infectées par le coronavirus développeront un COVID-19 à élancé bornage, sur la assise des situation du alpha de la endémie.

La grand nombre des foule qui présentent des symptômes persistants, récurrents ou authentiques subséquemment une fétidité se rétablissent en triade mensualité quasiment. Chez iceux qui présentent des symptômes subséquemment triade mensualité, quasiment 15 % auront des symptômes oscillant au moins actuel mensualité supplémentaires, accompagnant une examen écho publiée pendant le Ordre of the American Medical Réunion.

Amener qui est à incertain oscillant des années de symptômes “est une obstacle si rogue”, a carré le Dr Lawrence Vibice, curieux en maladies infectieuses à l’Pension de Columbia.

Les foule atteintes d’infections pourpre semblent appartenir surtout à incertain d’éclairement à élancé bornage au COVID, tenir que ceci puisse équitablement simuler les foule atteintes d’infections bénignes. Iceux laquelle les infections causent de pourpre lésions pulmonaires, y inclus des cicatrices, peuvent éprouver d’anhélation, de expectoration ou de tristesse oscillant surtout d’un an. Et un rassemblé surtout bébé de patients atteints d’infections sigle légères au COVID-19 peut agrandir des symptômes neurologiques oscillant surtout d’un an, singulièrement une tristesse coupé et un crachin spirituel, a carré Vibice.

“La grand nombre des patients finiront par amener surtout”, a-t-il carré. “C’est superbe que les hommes le sachent.”

C’est une légère compensation comme les triade femmes qui ont aidé le monde à concéder le COVID de grande époque.

Pereg, 44 ans, a souffert de problèmes cardiaques, pulmonaires et neurologiques et résidu majestueusement endurant.

Sézigue sait que les scientifiques ont amplement scolaire en peu de période, cependant sézig dit “qu’il y a un tournant” parmi la guindé en balade sur le COVID et les nursage curatifs.

“Nous-même redevons exprimer les connaissances scientifiques en meilleurs traitements et politiques”, a-t-elle carré.

Watson, qui accosté la cinquantaine, dit qu’sézig “ne s’est par hasard ajournement”. Sézigue souffrait de migraines sévères conséquemment que de problèmes digestifs, colérique et de jambes. Sézigue a dernièrement vaste une épuisement pointilleux.

Sézigue aimerait que la corps médicale ait une accosté surtout groupée comme fixer le COVID perpétuel. Les médecins disent que le incident de ne pas posséder la ou les causes sous-jacentes rend la tâche rogue.

“Je veux semblable récupérer ma vie”, a carré Watson, “et il ne semble pas que très O.K. admissible.”

By admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *