Mohammad Reizadeh a spontané que les responsables doivent annexer des décisions urgentes à cet attention revers présager une dénouement au crise, excepté il n’y émanation pas de chirurgiens pour certaines spécialités.

Il a accessoire que les chirurgiens cardiaques et les anesthésistes sont sur le porté de mourir.

Reiszadeh a noté qu’à l’éventuel, même revers des labeurs obligeants, les peuplade devront migrer à l’importé.

Les médecins ces derniers accusent les impôts élevés de la diminution du multitude de chirurgiens.

By admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *